3 astuces pour entretenir sa bougie parfumée

3 astuces pour prendre soin de sa bougie parfumée

Véritable régal olfactif, les bougies parfumées accompagnent notre quotidien. La chaleur de leur flamme invite au bien-être, tandis que leur fragrance enivrante forge l’identité de nos intérieurs. Puisqu’elles ne sont pas inépuisables, elles méritent qu’on leur prête une attention particulière. Mais alors, quels sont les bons gestes à adopter pour entretenir sa bougie parfumée ? Et comment maximiser leur temps de brûlage et prolonger leur durée de vie ? Nous vous dévoilons, dans cet article, 3 astuces pour prendre soin de sa bougie parfumée.

1. Prendre soin de sa bougie parfumée dès le premier allumage 

À votre grand désarroi, vous constatez qu’un creux se forme au cœur de votre nouvelle bougie ? Peut-être ne respectez-vous pas quelques règles essentielles lors de l’allumage. Prendre soin de sa bougie parfumée commence dès les premières heures. En effet, certaines mauvaises habitudes peuvent réduire drastiquement sa durée de vie. Étouffer la flamme trop tôt ou la placer en plein courant d’air sont autant de facteurs qui viennent contrarier l’homogénéité de sa combustion. Cela peut provoquer la formation d’un tunnel entraînant un grand gaspillage de cire et empêchant la mèche de brûler correctement.

Que vous ayez succombé au charme envoûtant d’Ava ou aux arômes délicats de Zelda, il est important de laisser votre bougie se consumer entre 2 et 3 heures. Ce geste essentiel permet à la cire de fondre uniformément sur toute sa surface et de libérer pleinement son parfum. Veillez, également, à la placer à l’abri des courants d’air pour éviter que la flamme ne vacille. 

2. Entretenir la mèche pour une meilleure combustion

Si respecter le temps de brûlage se révèle être fondamental, éteindre sa bougie correctement est aussi déterminant. Par habitude, nous avons tendance à souffler sur la flamme pour l’éteindre. Ce geste, pourtant anodin, a toute son importance. En plus d’engendrer de la suie, vous pourriez voir la mèche se décentrer. Après avoir laissé la cire fondre sur toute sa surface, nous vous recommandons d’utiliser un éteignoir pour étouffer la flamme. Vous pouvez aussi la tremper légèrement dans la cire à l’aide d’une pince. Cela facilitera son prochain allumage.

Par ailleurs, après chaque combustion, nous vous conseillons de couper la mèche en coton à une longueur de 0.5 cm. Lorsqu’elle est trop longue, cela a pour effet d’occasionner des émanations de fumée noire et d’accélérer sa combustion. À l’inverse, si celle-ci est trop petite, elle risque de se noyer dans la cire jusqu’à ne plus pouvoir s’allumer. Il serait dommage de priver votre bougie Bugaia de ses 55 heures de parfum. 

3. Conserver sa bougie parfumée à l’abri de la poussière et du soleil

Partie intégrante de notre déco, les bougies habillent les manteaux de cheminée et recouvrent les rebords de nos fenêtres. Il est pourtant déconseillé de les placer près d’une source de chaleur. En effet, celle-ci viendrait faire fondre la cire. Pour entretenir votre bougie parfumée, placez-la à l’abri du soleil et loin des radiateurs et autres chauffages. 

Par ailleurs, s’il existe une ennemie à la cire, il s’agit bien de la poussière. Tenace, elle vient former un lit sur sa surface, gênant ainsi la combustion. Afin de conserver votre bougie le plus longtemps possible, recouvrez-la avec un couvercle ou une cloche en verre. Cette dernière vient parfaire votre décoration en apportant une touche élégante et raffinée.

Avec ces précieux conseils, vos bougies Bugaia n’ont pas fini d’embaumer vos intérieurs. Et lorsque le voyage sensoriel touche à sa fin, vous pouvez donner une seconde vie à votre pot en verre et l’intégrer à votre décoration. À présent, découvrez notre collection de bougies parfumées et laissez-vous enivrer par leurs délicates fragrances.

 

Leave a comment

All comments are moderated before being published